Les voitures à Tahiti ( Article spécialement écrit à l'attention de Françoise)

Publié le 8 Octobre 2012

      Si aller en Polynésie peut apparaître comme une sinécure pour certains individus, cela l'est beaucoup moins pour nos voitures.

    Ici le marché automobile est très différent de celui de métropole. Et surtout très loin de nos conceptions. Oh, certes on trouve presque toutes les marques et tous les modèles, mais il faut savoir que dès le départ une voiture va coûter beaucoup plus cher, frais d'importations, de douane et taxes diverses oblige. Une Twingo II dynamique coûte 2150000 f soit environ 18 000 € alors qu'en métropole elle est affichée à 13000 € prix catalogue ( 40% de différence) ! Il en est de même pour le marché de l'occasion.

     Et ce n'est pas tout, ici les voitures, non seulement coûtent plus cher, mais vieillissent aussi plus vite, l'état des chaussées n'est pas exceptionnel, les granulats utilisés sont très saillants, la chaleur les dégradent rapidement, bilan : Les trains roulants s'abîment rapidement amortisseurs, pneumatiques ( 20000 km en moyenne de durée de vie) le relief de l'île et les bouchons font que l'embrayage est à changer plus rapidement, les caoutchoucs aussi ne supportent pas la chaleur, courroies à changer deux fois plus souvent, ainsi que les plastiques. La pompe à essence de notre voiture s'est carrément disloquée au bout de sept ans, et les pièces si elles ne sont pas en stock nécessitent 3 semaines pour venir !

     Enfin, concernant la carrosserie, ici avec les Pick'up sur les parkings, leur gabarit et leur énorme porte à faux, on peut estimer l'âge d'une voiture en fonction du nombre de bosses qu'elle a et la formule n'est pas un bosse par an, mais bien plus !

 

Voitures.jpg

Rédigé par lesgouvatahiti

Publié dans #Voiture

Commenter cet article